Ma toute première histoire…

Classé dans : Blog | 7

Depuis combien de temps écris-tu ?

On me pose souvent cette question à laquelle je réponds naturellement : quelques années, j’ai commencé à écrire lors de mon année de BTS, cela fait donc 5-6 ans…

J’entends alors une petite voix monter dans les aiguës pour me hurler : FAUX ! Que fais-tu de notre première histoire et de ces poèmes écrits au stylo-plume ? Je te rappelle que tes carnets se cachent dans tiroir du bu.. r… aah ! *baîllonne sa conscience*.

Je vais vous faire une confidence. J’ai menti.

En réalité, ma première histoire est née lors d’un après-midi d’été, dans ma chambre d’enfant tapissée de Mickey & Mimie. Mes souvenirs de petites filles ne sont plus que des bribes dont les contours s’effacent lentement, mais je me remémore toujours avec autant de facilité cette rencontre avec l’écriture. Je sens encore le soubresaut me secouer lorsque l’idée de raconter une histoire m’a traversé l’esprit. Un sourire aux lèvres, je me suis dirigée vers mon bureau pour attraper un stylo et un petit cahier tout neuf (mon amour pour la papeterie faisait déjà rire mon père à qui je dérobais les fournitures).

Je n’arrive pas vraiment à estimer mon âge, mais la scène me revient comme s’il s’agissait d’une vidéo filmée des années plus tôt… Sur la couverture orange, je m’applique à écrire le titre de mon histoire, traçant lentement chaque lettre les unes après les autres. J’ouvre ensuite le cahier à la conquête des grands carreaux formant les lignes – sans oublier de laisser une belle page, une habitude que j’ai gardée. Sur la page de droite, j’inscris « Chapitre 1 » en rouge puis change de couleur pour attaquer le corps de mon futur best-seller.

Les personnages s’installent en douceur et prennent très vite leurs marques…

licorne_arcenciel

Vos licornes, vous les aimez pailletées ou arc-en-ciel ?

Le premier chapitre comporte rapidement plusieurs pages, j’ai pour objectif de le terminer avant de reposer mon stylo, ce que je fais sans voir le temps passer. Je m’octroie une petite pause et décide de relire tous ces mots qui ont provoqué une légère douleur à mon poignet.

Ah ! La petite voix dans ma tête revient à la charge… Elle pense que c’est le moment idéal pour vous révéler le pitch de cette histoire…

Une histoire de poneys… ailés ! Voilà. C’est dit.

Je vous entends rire ! *jette un regard noir à sa conscience*
Bon, j’avoue, c’est assez drôle. Ce qui m’amuse est le fait qu’il s’agisse d’une « créature fantastique ». J’ai toujours été une grande rêveuse. Toujours.
Malheureusement, je n’ai pas ouvert mon cahier par la suite, l’oubliant dans un tiroir de mon bureau. Peut-être s’y cache-t-il encore, qui sait ?

Et vous ? Vous souvenez-vous de votre première histoire ? Peut-être êtes-vous en train de l’écrire ? Si vous avez envie de la partager, n’hésitez pas à me dire où la trouver !

7 Réponses

  1. C’est mignon.
    J’avais huit ans et j’avais écrit quatre petites histoires, dans un carnet miniature, toujours en ma possession (j’ai d’ailleurs posté une photo sur ma page FB il y a quelques mois).

  2. Trop chou !!!!

  3. J’ai tellement d’histoires inachevées dans mes tiroirs de bureau, c’est dommage c’est sûr mais j’ai pour « objectif de vie », un jour, d’en finir une et de la proposer à l’édition
    Ma première histoire, peut être pas toute première mais celle qui a compté, c’était en CM2 je crois, une histoire d’amitié/amour entre une humaine et un elfe, tout ça en Normandie

  4. c’est mignon ! je me souviens parfaitement de ma première histoire. j’avais 12 ans, c’était un conte et je l’ai écrit en 3 jours. S’en est suivi une douzaine d’écrits… Je les ai tous retrouvé il y a peu et ça me fait toujours un petit quelque chose de relire ce que j’écrivais à cette époque-là !

Laisser un commentaire