[Inspiration] Les clefs portées par les anges et les démons

Classé dans : Blog | 0

Alors que je m’appliquais dans la confection d’une nouvelle clef, je me suis posée cette question : « Mais d’où vient cette idée de clefs portées par mes personnages ? ».  D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours rêvé de posséder une clef comme celle-ci (qui se transforme en faux, si si). Si l’objet « clef » est explicable, la magie qu’elle renferme l’est beaucoup moins…

Clef, l’objet d’art

Pour commencer, il faut savoir que j’aime les clefs, bien que je n’en fasse pas collection. Ce petit objet m’a toujours attirée, avec une préférence pour les clefs anciennes d’art parfois très travaillées. J’ai un faible pour les pendentifs de cette forme, surtout ceux en argent, et je reste toujours devant la vitrine imaginant en faire une véritable collection (pour le coup) et les porter selon mes envies.

18e siècle, ciselé en métal gravé, 15 cm. sources :  Antiqbrocdelatour
18e siècle, ciselé en métal gravé, 15 cm.
sources : Antiqbrocdelatour

La clef s’est imposée à moi bien avant de commencer l’écriture donc. Et comme je suis une grande férue d’anges et démons, il me paraissait naturelle que ces fameuses objets puissent permettre l’accès au paradis ou à l’enfer.
Concernant les formes particulières des clefs, je dois avouer que je les imagine toujours avec des ailes s’accordant à l’âme du détenteur et une « petite décoration » entourant la tige. C’est ainsi qu’est née la clef de Kassia.

Une petite clé bleue et avec des petites ailes accrochées à l’anneau comme celle d’Amaël. Une sorte de végétal sans épine et sans fleur entourait toute la tige jusqu’au panneton qui avait la forme de ma faux. Elle était simple mais jolie.

Une inspiration qui remonte à l’enfance

Le fantastique me suit depuis que je suis toute petite. Il est une véritable porte de secours et mon imagination débordante s’y évade bien souvent, même lorsque le moment est mal venu. Qu’il provienne des livres, des photos, des films ou des animes, j’en avale une grosse dose, avide de découvrir de nouvelles perles. Lorsque j’étais jeune, je passais des heures à regarder des animes alors que mes amies se jetaient sur les séries du style « Sous le soleil ». J’y trouvais ma dose quotidienne d’imaginaire me prodiguant de grandes aventures que j’imaginais avant de me coucher.

En y réfléchissant bien, je crois que cette idée de clef se métamorphosant jusqu’à devenir une arme provient de l’un d’entre eux plus particulièrement : Sakura, chasseuse de cartes.

sakura

 La vie de Sakura bascule le jour où, dans la bibliothèque de son père, alertée par un bruit suspect, elle ouvre le Livre de Clow et y laisse accidentellement échapper les cartes magiques. Devenue chasseuse de cartes, elle doit, avec l’aide de Kero, le gardien du Livre, retrouver les cartes disparues…

sakura1

Sakura possède une sorte de pendentif qui se transforment en « sceptre » lui permettant d’ouvrir et refermer les cartes. Un petit bijou que je trouvais génial ! Et je pense que l’amalgame entre la clef ouvrant les portes du paradis, les armes aux tailles démesurées provenant des Final Fantasy  et cet anime, nous retrouvons la genèse des clefs portées par mes petits anges et démons.

 

 

yunaJe parlais justement des Final Fantasy, et je dirais plus particulièrement de mes chouchous : le VII et le X. Dans FFX, Yuna possède aussi un bâton qui permet l’invocation de chimères. Pourquoi je vous parle de ça alors que ce sujet parait un peu à côté de la plaque ? Parce que les armes des FF sont toujours très fantastiques, avec des motifs, des tailles, et des pouvoirs différents. Et c’est la raison pour laquelle Kassia porte une faux. Je voulais une arme imposante par sa taille que je puisse personnaliser davantage. L’imaginer tenir cette arme dans ses petites mains me plaisait beaucoup et je désirais que cela ne lui coûte pas comme pour Sakura ou encore Yuna (un grand merci à la magie).

 

Les clefs n’ont maintenant plus aucun mystère pour vous !

Enfin, presque ! Mais j’espère que cet article vous donne plus d’informations sur la naissance des clefs. J’espère pouvoir vous en dévoiler davantage en photographie, même si la reproduction n’est pas aisée… Mais je l’aurais un jour, autour de mon cou, j’y travaille !

Les clefs réalisées par mes soins (avec l’option : doigts collés et photos de mauvaise qualité) :


WP_20140723_004clef-lenvers-du-paradis

 

Laisser un commentaire