Après l’écriture vient le temps des corrections

Requiem, point final !

Avec un peu de retard, j’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai bouclé le deuxième tome de L’envers du Paradis ! Et je peux vous dire que cette écriture a été chargée en émotions ! J’espère que la suite des aventures de Kassia vous surprendront en sachant que je vous promets déjà un second opus chargé en révélations. (Eh oui, j’ai bien lu vos chroniques et vos attentes…)

À présent, je passe à l’étape suivante : la relecture – ainsi que la réécriture par la même occasion.

 

En quelques chiffres, Requiem c’est : 

  • 19 chapitres + 1 prologue
  • 238 pages (interligne 1.5)
  • 90 000 mots
  • 438 000 signes environ

 

Prochaine étape : la correction

 

manuscrit-requiem

Et pour ce faire, j’ai imprimé deux exemplaires de mon manuscrit, car je n’y voyais absolument plus rien sur mon écran. Autant vous dire que j’entends encore hurler ma pauvre imprimante obligée à faire du recto/verso malgré ses tentatives d’oppositions. L’un m’est destiné, l’autre sera donné à une bêta pour la correction de l’histoire puis à une seconde pour la correction du texte. (J’en profite pour remercier les deux membres ma famille pour cette correction et leur souhaite bien du courage… mouahaha).

Je vais donc me plonger corps et âme dans cette longue période fastidieuse de relecture saupoudrer d’une grosse dose de corrections. Trois mois pour traquer les incohérences, les coquilles honteuses ainsi que les délires d’auteur.

Pendant ce temps, je vais aussi faire appel à mes précieuses bêtas. D’ailleurs, je pense consacrer un article à l’importance de ces lectrices, car elles m’apportent le soutien dont j’ai tant besoin et ravivent ma flamme lorsque je subis une crise d’angoisse incontrôlable.

Avec tout cela, j’espère remettre un manuscrit digne de ce nom début septembre.

Je vous tiendrais au courant de mon avancée et des premiers retours de mes bêtas ! En attendant, je file à mes corrections !

5 Réponses

  1. Bravo …et bonne relecture

  2. Que c’est beau un petit tome relié !

  3. Toujours imprimer, toujours ! Ça permet de prendre du recul et les fautes sautent aux yeux.
    Un conseil : attendre au moins un mois avant de relire. Vraiment, pour avoir testé le « je relis tout de suite » et la patience, je peux te garantir que celle-ci porte ses fruits. Tu abordes la relecture avec une certaine distance et tu cernes mieux quelless sont les scènes inutiles et donc à supprimer sans état d’âme.
    90.000 mots, quand même….

Laisser un commentaire